Move With Intention - Message ou slogan

Education Kinesthésique ® et Brain Gym 


L’Education Kinesthésique® (dont le Brain Gym constitue le niveau de base) est une approche éducative, ludique, et efficace, qui utilise le mouvement avec l’intention, pour aider une personne à apprendre une nouvelle compétence: professionnelle, académique ou scolaire, artistique, sportive, de loisir, relationnelle, ou personnelle.

A ce jour, les mouvements et activités de l’Education Kinesthésique® sont très appréciés et utilisés dans plus de 80 pays du monde entier.

L'Education Kinesthésique est le fruit de plus de 40 ans de travail et recherche du chercheur et pédagogue américain Paul Dennison (diplômé d'un doctorat, 1975, University of Southern California, pour ses recherches au sujet de la relation entre cognition, le langage interne, et l'acquisition des premières compétences en lecture). Gail Dennison, sa femme et collaboratrice, est danseuse, artiste, et étudiante de la posture .


Les compétences qui peuvent être développées :

L'harmonisation du tonus musculaire globale et spécifique;
L'alignement et l'équilibre statique et dynamique;
La motricité globale et fine;
L'indépendance des mouvements des yeux;
La perception visuelle et auditive;
La présence, la conscience, l’auto-observation ;
L’assurance, la participation ;
La concentration; 
La motivation;
La gestion du stress;
La mémoire;
L'imagination, la créativité;
L'expression: corporelle, manuelle, et verbale.



Quels sont les mouvements de bases d’Education Kinesthésique® ? 

Les mouvements de base de l'Education Kinesthésique sont les 26 mouvements de Brain Gym®, qui sont groupés par catégorie :

Mouvements d’allongement pour focalisation, concentration, organisation sagittale (avant/arrière), et participation
 
Dans le contexte d’un objectif, sous l’influence d’un stress, réel ou imaginé, les muscles peuvent se contracter et nous faire figer ou nous tirer en arrière.  Nous pouvons avoir moins de stabilité avant/arrière et moins de liberté à « avancer » et à aller vers l’objectif.

Les mouvements d’allongement aident à relâcher les tensions musculaires et à développer : l’équilibre statique et dynamique entre l’avant et l’arrière de soi. 

Cet équilibre facilite les compétences de focalisation et concentration, et de perception sensorielle.

 
Mouvements et exercices d’alignement pour la stabilité et l’organisation verticale et spatiale, et le centrage 
 
Ces exercices aident à développer l’équilibre statique et dynamique entre le haut et le bas de soi et l'organisation spatiale en relation avec la gravité. 

Cet équilibre facilite les compétences du centrage physique et de l'harmonisation des registres émotionnels et mentaux.


 


Mouvements de la ligne médiane pour la latéralité, le traitement de l’information, et la communication
 
Ces mouvements aident à développer l’équilibre statique et dynamique de la droite et de la gauche de soi.

Cet équilibre facilite les compétences du mouvement globale avec les deux côtés de soi, et de communication (voir/lire; écouter/mémoriser; réfléchir; créer et exprimer des idées; coordonner la main et l'oeil/ écrire).




Attitudes d’Approfondissement
 
Deux activités sont proposés pour réduire le stress et développer une attitude positive, de confiance, d’aisance, et de plaisir.

     En plus des 26 mouvements de Brain Gym®, il existe des niveaux avancés qui proposent des activités  en relation avec la vision, le mouvement dynamique du corps, l’agilité et la motricité fine, la détente musculaire, et d’autres sujets spécifiques.


Quelles sont les 5 étapes d'une séance sur objectif?

1. Faire 4 activités/ mouvements de base simples pour préparer à apprendre une nouvelle compétence à son rythme et en confiance. 

2. Choisir un objectif positif, actif, clair, énergisant.

3. Observer et faire un bilan des compétences qui, en relation avec l’objectif, sont  déjà acquises, faciles, et agréables, et des compétences qui ne sont pas encore acquises et qui sont donc à développer,  à apprendre. L’approche utilise le jeu de rôle,  l’observation des sensations physiques, du ressenti et des pensées, et les vérifications liés aux déplacements simples dans l’espace tridimensionnelle.

4. Faire des mouvements de base spécifiques, simples, et ludiques, pour créer des nouvelles compétences motrices et cognitives en relation avec l’objectif.

5. Observer et faire de nouveau le bilan fait en étape 3, pour voir s’il y a plus d’aisance et confiance, et si des nouvelles compétences motrices, émotionnelles, et/ ou cognitives sont en place.


L’Education Kinesthésique® a été développé sur quels principes et antécédents ?

     L’Education Kinesthésique est un complément potentiel à tous les programmes éducatifs.  Elle est basée sur le meilleur des travaux des experts en éducation.  

     Le fondement de l’approche est de construire l’aisance et la confiance et de mettre en place de nouveaux apprentissages sur des expériences de mouvement concret, comme l’ont montré les chercheurs et pédagogues Arnold Gesell, Jean Piaget, Maria Montessori, Newell Kephart, Ray Barsch, Doman et Delcato, Jean Ayres, et bien d’autres.

     La philosophie éducationnelle est de considérer chaque personne comme unique, et de soutenir  le rythme, style d’apprentissage, et développement unique de la personne, comme l’ont suggéré des chercheurs novateurs tel que John Holt, Carl Rogers, Howard Gardner, Thomas Armstrong, Linda Clark et Jack Canfield.   

     Les fondateurs de L’Education Kinesthésique® ont aussi étudié et été inspiré par le travail des maitres du mouvement tels que M. Alexander, Moshe Feldenkrais, Rudolf Laban, Milton Traeger, et d’autres.  Les fondateurs ont aussi étudié l’importance de l’intégration des réflexes moteurs primaires, et certains mouvements de l’Education Kinesthésique® sont en parti conçu pour aider cette intégration.





Assistant de création de site fourni par  Vistaprint